À travers cette série, c’est le rapport de l’Homme à l’art que j’ai voulu explorer. Toutes ces photographies ont été prises à Londres, et plus particulièrement dans la partie Nord et dans la partie Est de Londres. Au fil de mes déambulations dans la ville, j’ai été fascinée par la forme que prenait l’empreinte laissée par l’individu sur sont environnement. Le besoin qu’a l’Homme de marquer cet environnement pour se l’approprier et faire ressortir un sentiment à travers l’art m’a profondément touchée. J’ai également été surprise par les interactions qui se généraient ainsi avec le regard des passants. Le caractère éphémère de ces œuvres m’a donné envie de les photographier pour les figer dans le temps et les rassembler entres elles.